dessin-caricature-felix-charlie-hebdo-apres-seisme-en-italie-300-morts-journal-satirique-francais

Le dessin de Charlie Hebdo après le séisme fait scandale en Italie

Un hommage scandaleux

Comme à son habitude, le journal hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo a publié une caricature provocante en « hommage » aux victimes du séisme qui a frappé l’Italie et son petit village d’Amatrice le 24 août dernier. Alors que l’Italien s’organise pour s’entraider et soutenir les victimes, Charlie Hebdo est resté fidèle à sa réputation et à sa charte éditoriale en publiant mercredi 31 août un dessin sur les victimes du séisme, dont le bilan s’élève aujourd’hui à plus de 300 morts, ce qui a provoqué la colère et un début de polémique en Italie.

« Ces dessins sont répugnants », a jugé vendredi soir le ministre italien de la Justice, Andrea Orlando, après une série de réactions plus ou moins indignées sur les réseaux sociaux.

« Je ne crois pas utile d’aller au-delà dans les commentaires parce que je crois qu’on produit ainsi exactement l’effet recherché (…), c’est-à-dire créer un scandale et donc une discussion et attirer l’attention des médias », ajoute le ministre. Le président du Sénat, Pietro Grasso, affirme de son côté« respecter la liberté de la satire, de l’ironie ». Mais il précise : « Je peux dire aussi que j’ai la liberté de dire que tout cela est dégoutant ». 

Un dessin répugnant

Sur ce dessin du dessinateur Felix intitulé « Séisme à l’italienne », on aperçoit deux victimes ensanglantées métamorphosées en « penne gratinées », « penne sauce tomate » ou encore un tas de cadavres décrit comme des « lasagnes ».  Parmi les brèves satiriques annexes, l’une a particulièrement attiré notre attention : « Presque 300 morts dans le tremblement de terre en Italie. On ignore si le séisme à crié « Allah Akbar » avant de trembler. »

dessin-charlie-hebdo-seisme-italie

Après la polémique provoquée sur les réseaux sociaux, Charlie Hebdo a répondu avec un nouveau dessin de la caricaturiste Corinne le  septembre dernier sur Internet : « C’est pas Charlie Hebdo qui construit vos maisons, c’est la mafia ! », s’exprime une victime sous les décombres.

Une polémique sur les réseaux sociaux

La polémique a commencé principalement sur les réseaux sociaux après la publication de la caricature par le journal satirique français.  Les internautes expriment leur indignation, beaucoup se dissocient du journal après l’avoir soutenu face aux attaques de janvier 2015. À l’étranger, de moins en moins de personnes « sont Charlie ».

« Et maintenant je voudrais les voir tous les « je suis charlie » italiens », a réagi sur Twitter Ciro Pellegrino.

« Honte, ne jouez pas avec les morts des autres », écrit de son côté, en français, Alessandro Urso.

A voir aussi La réponse des Belges à Charlie Hebdo

gif-charlie-hebdo

ds

A propos Quentin Heron

Passionné par l'actualité et le sport, je suis toujours à l'affût des nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *